menu radio pop radio rock radio club
écoutez-nous

La Tribune 10 avril 2010

CLAUDE PLANTE
La Tribune

    Rejoindre les auditeurs via internet et bâtir son entreprise, voilà le pari que s'est lancé Martin Bossé, un animateur qui oeuvre dans le domaine de la radio depuis plusieurs années.

Il vient de lancer thebossradio.net, une webradio offrant de la musique en continu. Celui qu'on connaît pour animer une émission matinale en Gaspésie depuis sa résidence d'Ascot Corner admet que son projet en est à ses premiers pas.

 Mais «The Boss» affirme que son modèle est assez unique en région et même au Québec. «Le phénomène est marginal. Il n'y a pas beaucoup de radio comme la mienne avec une vocation commerciale. Il y a plusieurs radio web faites par du monde dans leur sous-sol, mais ça ne ressemble pas à notre modèle.»

«Notre radio est en train de tracer le chemin dans ce domaine. Nous faisons notre publicité via le bouche-à-oreille et les réseaux sociaux comme Facebook.»

En plus des vidéoclips, chroniques, jeux en ligne et de prestations de dj, la webradio présente trois plateformes musicales, soit le pop rock, le rock et la musique format club. Les hits tournent 24 heures sur 24.

Des interventions de l'animateur et de collaborateurs sont au programme, mais le produit demeure musical dans son ensemble. Le projet a reçu une subvention de 3000 $ de la part du CLD du Haut-Saint-François pour son démarrage dans le cadre du programme jeune entrepreneur.

Avec son partenaire Michael Perron, Martin Bossé a travaillé pendant 14 mois avant de lancer le produit. «Au cours de nos démarches, nous avons constaté qu'il y a plusieurs jeunes et des personnes plus âgées sur internet. Nous visons un public jeune, les 18 à 25 ans», analyse-t-il.

«Nous devons nous conformer aux règles des radios, comme payer les droits d'auteur aux artistes. Pour le moment, le CRTC ne régit pas ce genre d'activité sur internet.»

Depuis septembre 2007, Martin Bossé anime une émission matinale à distance, à partir de sa maison, pour une station de radio de la Gaspésie.

la-tribune-10-avril-2010-version-modifie-2.jpg